Accueil > L'eau du robinet > De la source au robinet

Chaque année, près de 650 000 m3 d'eau potable sont produits par le Syndicat des Eaux de Froidefontaine.



Comment choisir d'utiliser une ressource en eau ?

Trois caractéristiques sont prises en compte pour choisir d'utiliser une ressource en eau :

  • La disponibilité de la ressource : les nappes, les sources et les cours d'eau doivent fournir de l'eau en quantité suffisante.
  • La qualité de la ressource : les ressources de meilleure qualité bénéficiant d'une bonne protection contre les pollutions sont utilisées en priorité par rapport aux ressources dégradées ou de mauvaises qualité. Les eaux souterraines sont préférées aux eaux superficielles.
  • La sécurité de l'approvisionnement : une solution doit être prévue en cas d'indisponibilité d'un point d'eau.



Les étapes de la production d'eau potable - Source de Froidefontaine

Le captage

La source de Froidefontaine est captée au bord de la rivière du Dessoubre. Dans un premier temps, l'eau de la source va directement dans le décanteur lamellaire, proche du captage. Il permet de réduire les matières en suspension présentes dans l'eau. Deux pompes sont installées pour remonter l'eau à 400 mètres jusqu'à la station de traitement. Le système de pompage permet de remonter 175 m3 par heure. Afin de pouvoir relier la station de pompage et la station de traitement, 5,5 kilomètres de canalisations de 250 millimètres de diamètre ont été posées.





Réservoir d'eau brute

L'eau pompée arrive dans un réservoir de 700 m3 où elle est stockée avant d'être traitée.





Adsorption sur charbon actif en poudre

Le traitement par charbon actif en poudre a lieu uniquement lorsque la turbidité de l'eau est importante La turbidité de l'eau est de savoir si l'eau est trouble ou non

Le charbon actif en poudre est introduit dans l'eau brute. Il est très poreux, cela permet de fixer les molécules indésirables dans les pores. Ce procédé s'appelle l'adsorption, les molécules retenues par le charbon actif sont principalement de la matière organique, pesticides, etc...





Les membranes d'ultrafiltration

Le procédé de traitement de l'eau par membrane est physique, il repose sur le principe de la passoire dont les pores sont à l'ordre du centième de micron. Aucun produit chimique n'est ajouté durant cette phase. L'ultrafiltration reproduit la filtration naturelle de l'eau. L'usine comporte près de 1400 km de ces membranes. Elle est capable de produire 3000 m3 par jour.

En 2018, le rendement de la station est de 92,07 %, soit 655 212 m3 produits.





La désinfection au bioxyde de chlore

Cette désinfection au bioxyde de chlore est réalisée en sortie d'usine, par sécurité. Elle permet de lutter contre toute pollution qui pourrait avoir lieu tout au long de la distribution. Ce type de désinfection a l'avantage de ne pas changer le goût de l'eau contrairement au chlore.



Les étapes de la production d'eau potable - Source de La Combe

Le captage

Le captage de la source de La Combe se situe sur la commune de Belvoir. La source est dirigée dans un décanteur de 8 m3 afin d'éliminer au maximum les matières en suspension présentes dans l'eau.

Le système de pompage actuel permet de remonter 5,5 m3/h au château d'eau situé à environ 250 mètres.





Le réservoir

Le château d'eau a une capacité de stockage de 150 m3. L'eau stockée est de l'eau brute, non traitée.





Traitement de l'eau par lumière ultra-violette

Avant la mise en distribution, l'eau passe par un système de lumière ultraviolette (UV). Ce traitement a une très grande capacité à tuer ou à inactiver de nombreuses espèces de micro-organismes pathogènes. Cette désinfection par rayonnement UV est très efficace contre les bactéries, les parasites et les protozoaires, et à forte dose, les UV peuvent aussi être efficace contre la plupart des virus.

Distribution

La distribution est composée de 2 départs, situés au château d'eau.

Un départ, en gravitaire, alimente la commune et le deuxième départ, surpressé, alimente les fermes.



Synoptique du syndicat